UA-79735565-1
Les Parasites Externes
  • 116_puce 117_tique

Dès leur plus jeune âge, les chiens peuvent être infestés par des parasites externes. Il s'agit le plus souvent d'insectes (dont le plus connu est la puce) ou d'acariens (tiques, aoûtats, agents de gales…). Pour votre compagnon, cela peut aller au-delà du simple désagrément puisque certains parasites, comme les tiques, transmettent des maladies mortelles. Mais, ne vous inquiétez pas, il existe aujourd'hui des traitements antiparasitaires efficaces pour protéger complètement et durablement votre chiot.
 
Les Puces
 
Qu'est-ce qu'une puce ?
La puce est un petit insecte sans aile de 3 à 4 mm, connue pour ses exceptionnelles qualités de sauteur -jusqu'à 1000 fois sa hauteur- et qui, au stade adulte, vit en permanence dans le pelage de nos animaux de compagnie.
La puce se nourrit du sang des chiens et des chats. Elle pique en moyenne 10 fois par jour et peut absorber jusqu'à 15 fois son propre poids. Chaque piqûre provoque une irritation, ce qui explique pourquoi le chien cherche à s'en débarrasser en se grattant ou en mordillant.
 
Pourquoi lutter contre les puces ?
En plus de la simple irritation provoquée par la piqûre et le prélèvement de sang qui s'en suit, la puce est à l'origine d'une grave allergie cutanée chez le chien : la DAPP (Dermite Allergique aux Piqûres de Puces).
Cette dernière se caractérise par d'intenses démangeaisons, des dépilations au niveau dorsolombaires et des modifications de la peau. La gravité des lésions n'est pas proportionnelle au nombre de puces présentes sur l'animal puisque quelques piqûres seulement peuvent suffire à déclencher cette allergie. Enfin pour couronner le tout, les puces sont responsables de la transmission au chien d'un parasite intestinal, le ténia dipylidium.
 
Une remarquable capacité de ponte.
La puce possède un potentiel de reproduction très élevé : les femelles peuvent pondre jusqu'à 50 œufs par jour pendant 4 mois et ce dès le lendemain de son arrivée sur votre chien.
Les œufs sont pondus sur votre chien, puis tombent dans votre environnement. Ils éclosent, libérant des larves que l'on retrouve dans les tapis, sous les fauteuils ou entre les lames des parquets… Ces larves fabriquent des cocons dans lesquels elles se transforment en jeunes puces adultes. Bien à l'abri, elles peuvent survivre plusieurs mois à l'intérieur de leurs cocons. Elles n'en sortiront que lors du passage d'un hôte potentiel (chien, chat, …voire homme !) sur lequel elles effectueront leur premier repas de sang. Œufs, larves et nymphes peuvent représenter jusqu'à 95 % de la population de puces dans une maison. La durée moyenne du cycle chez la puce (Ctenocephalides felis) est de 3 à 4 semaines.
 
Comment lutter contre les puces ?
Les jeunes puces peuvent patienter jusqu'à 1 an à l'intérieur de leur cocon. Les chiens sont par conséquent soumis à des réinfestations saisonnières, réduites en hiver et maximales au printemps et à l'automne.
Les chiens doivent être protégés durant ces périodes par l'application répétée d'un insecticide. Les formulations rémanentes , en spray ou en spot on, permettent d'espacer les traitements (en général, une application tous les 1 ou 2 mois). Lors d'infestations massives, témoin d'une contamination de l'environnement (tapis, moquette, chambres, voitures…), il est intéressant d'associer traitement de l'animal et prévention de la contamination de l'habitat. Cela peut s'effectuer, soit avec des produits spécifiques de l'environnement, soit désormais avec des antiparasitaires à double action qui agissent à la fois sur les parasites et sur leur descendance. Tous les animaux du foyer doivent être traités, les chats étant sources de contamination pour les chiens.
 
Les Tiques
 
Qu'est ce qu'une tique ?
Peu de parasites suscitent chez les propriétaires de chien autant de répulsion que les tiques. Contrairement aux puces adultes, les tiques - qui sont des acariens- ne passent pas leur vie sur nos animaux familiers. Elles vivent dans l'environnement extérieur et se fixent sur leur victime à l'occasion d'une promenade. La tique est le géant des acariens. Adulte, elle mesure de 5 à 20 mm (quand elle est gorgée). Polyvalente, la tique s'est adaptée à tous les milieux et à tous les types de proies -des reptiles aux mammifères.
Sachez que la tique femelle se nourrit de sang et prend son repas là où la peau est plus fine : oreilles, poitrail, face interne des membres… Une fois attachées, elle commence à pomper le sang de l'animal. Ce repas de sang dure généralement plusieurs jours (3 à 7 jours). Goulue, elle peut consommer jusqu'à 4 cm³ de sang.
 
Pourquoi lutter contre les tiques ?
Solidement fixées sur la peau de leur hôte, les tiques sont difficiles à enlever. Ainsi, le chien, en se démangeant, peut arracher le corps du parasite tout en laissant la tête - appelée rostre - fichée dans la peau, ce qui peut entraîner une lésion au point de fixation. Mais surtout, les tiques représentent un danger mortel pour nos animaux de compagnie car elles transmettent différentes maladies très graves (piroplasmose, ehrlichiose, borréliose de lyme, …).
La piroplasmose, qui figure parmi les maladies les plus redoutées par les propriétaires de chien, est due à un petit parasite microscopique (Babesia canis) que la tique inocule lors de son repas sanguin. Ce dernier fait éclater les globules rouges du chien, ce qui provoque fièvre, anémie et lésions hépatiques. Détectée précocement, la maladie peut être soignée. Mais, mieux vaut prévenir que guérir.
 
Comment protéger votre chiot contre les maladies transmises par les tiques ?
Aucune mesure ne peut à elle seule assurer une protection à 100 % contre les maladies transmises contre les tiques. C'est pourquoi la bonne solution consiste à associer différentes protections :
- Un antitique efficace
Attention, tous les produits actifs contre les puces ne le sont pas nécessairement contre les tiques. De plus, il faut souvent appliquer le traitement à intervalles réguliers pour avoir une bonne protection. Un antitique ne signifie pas nécessairement que votre chien ne ramènera aucune tique, mais celles qui auront réussi à se fixer devraient mourir rapidement et vous n'aurez qu'à les détacher.
- Les vaccins
Il ne s'agit pas d'un vaccin contre les tiques mais de vaccins contre la pyroplasmose ou la borréliose de Lyme. Ils diminuent le risque ou la sévérité de ces maladies.
- La surveillance
Elle est impérative ! Après chaque sortie, inspectez soigneusement la fourrure de votre chien à la recherche de tiques qui auraient pu se fixer. Les tiques ne transmettent des maladies qu'après 48 heures de fixation. Aussi, si vous retirez ces dernières précocement, rien n'arrivera à votre animal.
Attention ! Bien retirer la tique sans casser la tête.