UA-79735565-1
Le Nez et l'Odorat du chien
139_imagenez

Aire olfactive du chien :
coupe parasagittale des cavités nasales (cornets nasaux enlevés)
1. Sinus frontal 2. Lame criblée de l'ethmoïde 3. Nerf ethmoïdal 4. Nerfs olfactifs 5. Partie nasale de la cavité pharyngée 6. Nerf nasal caudal 7. Nerf voméro-nasal 8 et 9. Rameaux nasaux du nerf ethmoïdal
 
Chez le chien, l'odorat peut être considéré comme le sens numéro un.
 
Il sert pour la chasse, pour se repérer, pour communiquer entre individus et indiquer ses préférences alimentaires. Le chien reconnaît plus facilement son maître, sa maison, à l'odeur plutôt qu'à la vue. Le flair est également important dans la perception et l'appréciation des aliments. Il prime même sur le goût : si l'odeur ne convient pas à l'animal, il refusera d'y goûter.
 
Par rapport à l'homme, l'odorat du chien est un million de fois plus développé, les cellules cérébrales liées au décryptage des odeurs sont quarante fois plus nombreuses dans le cerveau du chien.
Cette grande sensibilité olfactive est également due à la surface du récepteur, la muqueuse olfactive, qui mesure 150 cm2 chez le chien contre 3 cm2 chez l'homme. La perception des odeurs est variable en fonction de leur composition chimique, du degré d'hygrométrie de l'air ambiant ou de leur poids moléculaire.
Une molécule lourde et légèrement soluble dans l'eau est plus facilement perçue. C'est sur ces bases que travaillent les chiens détecteurs d'odeurs, humaines (chiens de décombres, de pistage…), ou d'objets (drogues, explosifs, truffes…).



La Monorchidie chez le chien
140_monorchidie

C'est un problème qui intéresse au plus haut point éleveurs et utilisateurs puisque d'après le règlement de la SCC un chien " monorchide " ne peut être confirmé ni être présenté en concours de travail.
 
PRECISONS UN POINT DE VOCABULAIRE
 
Monorchide signifie présence d'un seul testicule (en grec orchis = testicule et mono = seul). Or ce terme est la plupart du temps mal utilisé car le deuxième testicule est pratiquement toujours présent, il est simplement caché soit dans l'abdomen soit dans l'anneau inguinal, on devrait donc parler de cryptorchidie (en grec cryptos = caché).
Lorsque le problème est d'un seul côté on parle de cryptorchidie unilatérale gauche ou droite et lorsqu'il est des deux côtés on parle de cryptorchidie bilatérale.
 
COMMENT APPARAIT LE PROBLEME ?
 
Lors du développement embryonnaire le testicule se forme dans l'abdomen en arrière du rein.
Après la naissance il migre jusque dans le fond des bourses comme s'il était tiré par un ligament mais sur son passage il doit franchir un rétrécissement : l'anneau inguinal qui est l'orifice laissé par les muscles abdominaux pour son passage (voir schéma) c'est là souvent qu'il se bloque.
 
CHRONOLOGIE
 
Les testicules apparaissent au fond des bourses de manière variable dans le temps et également en fonction des races.
En règle générale, ils descendent entre 1 mois et demi et 2 mois mais il ne faut pas s'alarmer jusqu'à 3 mois, leur descente et encore possible.
 
QUE FAIRE ?
 
Jusqu'à trois mois, rien.
A partir de 3 mois il est possible d'utiliser la Gonadotrophine chorionique à raison de deux injections par semaine pendant cinq semaines.
La gonadotrophine ne fait pas directement descendre le testicule mais le fait grossir en augmentant la multiplication de certaines cellules.
Elle ne fera descendre le testicule que dans le cas où il est déjà engagé dans l'anneau inguinal.
Mais ces injections ont au moins l'avantage de permettre au testicule intra abdominal de garder une taille normale ce qui est intéressant dans le dernier des cas où l'on a recours à la chirurgie.
 
QUAND PEUT-ON AVOIR RECOURS A LA CHIRURGIE ?
 
Lorsque le traitement médical n'a pas donné satisfaction et ceci vers l'âge de cinq mois. Il ne faut pas trop attendre car le cordon du testicule perd progressivement son élasticité par la suite.
Ce type d'intervention est d'ailleurs pratiqué chez les nouveaux-nés ayant ce problème.
L'intervention consiste à récupérer le testicule dans l'abdomen, le faire franchir l'anneau inguinal et le fixer au fond de la bourse correspondante.