UA-79735565-1
Le Concours Saint-Hubert

FCSH
Fédération du Concours Saint Hubert 
        
                
www.chasseurdefrance.com   


Le Concours Saint-Hubert est une épreuve de Chasse pratique 
qui est ouverte à tous les Chasseurs avec Chiens d’arrêt 
ou Spaniels, cette épreuve donne une image valorisante de 
la Chasse et des Chasseurs, tout en développant l’utilisation 
des Chiens de race.

--------------------------------
  • 94_logosh

Saint-Hubert, patron de tous les chasseurs, a aussi son concours.   Chaque année, le concours Saint-Hubert - autrement appelé Championnat de France des Chasseurs - récompense les chasseurs pratiquant la chasse au chien, d’arrêt ou spaniel.   Placé sous le patronage de la Fédération du Concours Saint-Hubert, le concours est avant tout une manière de promouvoir «l’exercice de la chasse par l’utilisation du chien de race et le développement de l’esprit sportif du chasseur, dans le respect de la nature.» Les deux font la paire !   Ouvert «aux chasseurs sachant chasser avec leur chien», le Concours Saint-Hubert n’est pas pour autant réservé à «l’élite» des chasseurs.   Pour y participer, il suffit d’être passionné par la chasse et partager une certaine complicité avec son compagnon à quatre pattes.   Plusieurs catégories sont proposées, selon le type de chien et la personnalité du chasseur : junior, chasseresse, chasseur avec spaniel, chasseur avec chien d'arrêt, trialisant avec spaniel et trialisant avec chien d'arrêt. Le concours se déroule en deux étapes et débute par une présentation du concurrent, de son arme et de son chien. Cette première partie rapporte dix points au participant.   Deux questions d'ordre cynégétique et deux questions d'ordre cynophiles lui sont posées. Elles peuvent rapporter 10 points. L’épreuve se poursuit par une quête de vingt minutes.   Le jury évalue, lors de ce passage, l’éducation du chien, son aptitude au travail, ainsi que le comportement du concurrent en action de chasse.   Celle-ci comporte également une épreuve de tir, destinée à apprécier l’adresse du chasseur. Le chasseur peut tirer deux oiseaux. Vingt points y sont en jeu.   L’évaluation porte sur un total de cent points : dix pour les connaissances du chasseur et sa motivation ; vingt pour l’habileté au tir ; trente pour le comportement du chasseur, son sens de la chasse et le respect des règles de sécurité. Enfin, les quarante derniers points sanctionnent les qualités du chien et son dressage.   Pour satisfaire l’épreuve de tir, le chasseur dispose de six cartouches ; mais il ne peut en utiliser que quatre, puisqu’il n’est autorisé à prélever que deux animaux. Chaque gibier perdu pénalise le chasseur de dix points. De même que chaque tir manqué lui fait perdre des points.   Les meilleurs de chaque catégorie seront qualifiés pour la finale régionale, puis nationale, sur les ex-chasses présidentielles de Rambouillet en Décembre de chaque année.