UA-79735565-1
La « retrempe » :
ce sujet a été abordé notamment pour l’arrêt et la quête du Saint-Usuge.

Retremper avec quoi et pourquoi ?

S’il y a des propriétaires de Saint-Usuge qui souhaitent les voir courir comme des setters, des pointers ou des braques allemands, ils se doivent d’acheter un setter, un pointer ou un braque allemand.

La philosophie du club a été justement exprimée à travers le standard de travail, standard élaboré par des utilisateurs chevronnés qui ont su traduire les qualités de chasseur du Saint-Usuge.

A nous de savoir rester raisonnables et pragmatiques. En lisant les règles du TAN, nous constatons que les principales qualités naturelles sont la quête et l’arrêt. Elles peuvent être chez le chiot plus ou moins développées et il présentera plus ou moins d’aptitudes à les exprimer. Ces qualités s’exprimeront aussi d’autant mieux que le chien possédera un bon nez. Si nous prenons exemple chez les sportifs et les artistes qui eux aussi possèdent des qualités innées, elles se développeront avec plus ou moins de réussite selon qu’ils auront su les travailler.
Si vous laissez votre chien à l’état brut, il prendra les habitudes que vous lui donnerez ou que vous ne lui donnerez pas. Si vous estimez que faire voler les oiseaux est suffisant pour vous, votre chien prendra l’habitude de faire voler sans forcément marquer un arrêt ferme, ceci à titre d’exemple, mais cela ne signifie pas que le Saint-Usuge n’est pas capable de marquer un arrêt digne de ce nom. Si vous prenez le soin, dès son plus jeune âge, à l’intéresser à un travail plus fin, vous améliorerez ses qualités naturelles et tendrez vers une quête ordonnée et un arrêt plus ferme et plus long. Le chien réagit à des reflexes conditionnés et il est important qu’il les acquiert rapidement.
J’ai eu l’occasion de mettre en présence de gibier une petite chienne dès 3 mois. Naturellement elle a développé une passion et un vrai arrêt, c'est-à-dire le corps tendu de la pointe au museau à la pointe de la queue. C’est très beau à voir. Pour le reste, la sagesse à l’envol, la sagesse au feu et le rapport, il s’agit de dressage car ce ne sont pas des qualités jugées naturelles.
En conclusion et avant de retremper, je pense qu’il est nécessaire que les propriétaires de Saint-Usuge qui veulent aller plus loin que la chasse du dimanche s’impliquent dans la construction de leur chien et dans la sélection de lignées de travail.



Exposé de Jean-Pierre Duverne lors de l’Assemblée Générale du 18 mars 2012

Retour FAQ - Réponses